A la Une

Une campagne d’affichage urbain et digitale en soutien à la reprise de l’activité touristique pour la saison estivale 2020

Une réunion mixte Bureau et CA « spéciale pro » de Morbihan Tourisme a validé le 8 juin dernier, en accord avec les Présidents des réseaux d’hébergements (UMIH, UBHPA et Gîtes de France) et des 3 clubs professionnels (Affaires, Loisirs et Green), la mise en place d’une campagne de communication mixte : affichage urbain + digitale, en collaboration avec notre agence partenaire Good Buy Media.

La crise sanitaire fait place à une crise économique sans précédent et, vous le savez, le secteur touristique est durement touché. Morbihan Tourisme souhaite donc participer à l’élan de reprise que nous percevons aujourd’hui. L’objectif de cette double campagne est à la fois de renforcer la notoriété de la destination Morbihan sur le grand ouest alors que la consommation de vacances se veut locale cette année, de rassurer les futurs vacanciers sur la sécurité de la destination, et de soutenir visiblement tous les acteurs du tourisme morbihannais.

Quel dispositif ?

Dès le 1er juillet et pendant un mois, une campagne digitale sera mise en place : le spot vidéo de 30 secondes initialement prévu pour une campagne TV sera diffusé sur des sites Internet à forte audience, accompagné de bannières web valorisant les activités d’hébergements et de loisirs, ainsi que les 6 destinations phares du Morbihan. Belle-Ile-en-Mer, Carnac, la Baie de Quiberon, Lorient, le Canal de Nantes à Brest et Vannes – Golfe du Morbihan seront ainsi mis à l’honneur : une manière de capitaliser sur les spots à forte notoriété, à l’instar des campagnes d’affichage métro (2015-2018).

Cette campagne digitale est paramétrée en mode programmatique afin de toucher une audience qualifiée et au plus proche de nos cibles marketing : internautes de 35 ans et plus, décideurs, CSP+, en famille, avec des intentions de voyages et de vacances et des centres d’intérêts tournés vers la mer, la nature, la culture, la gastronomie, etc. Plus de 1,8 million de vues de la vidéo et d’impressions des bannières est attendu sur un mois.

En parallèle, du 8 au 15 juillet, 486 affiches grand format (8 et 2 m2) seront réparties sur les agglomérations de Rennes, Nantes, Angers, Le Mans et Caen, pour être présent sur les grands axes et au cœurs des villes majeures du grand ouest.

Les affiches en 8m2 sont dédiées aux 6 destinations et seront visibles à Rennes, Nantes, Angers et Le Mans.

Les réseaux d’affichage de Nantes et Rennes feront également la part belle à la proximité et à l’excursionnisme en valorisant les activités de loisirs sur du format 2m2 : 3 affiches ont été réalisées, par thématique : les croisières, le patrimoine et les activités de pleine nature.

A Angers, Le Mans et Caen, les affiches en 2m2 viendront s’ajouter au format 8m2 des destinations et seront dédiées aux hébergements, à raison d’un visuel pour les campings, un pour l’hôtellerie et un pour les gîtes et chambres d’hôtes.

Mises en lumière par l’agence lorientaise Orignal, les photos retenues pour cette campagne se veulent inspirantes et donnent une bouffée d’oxygène bienvenue ! Une accroche commune vient soutenir l’image : « Le Morbihan, si proche de vous » affirme à la fois la proximité géographique de la destination vis à vis de la cible et le côté affectif et sécurisant du Morbihan.

Au total, ce sont donc 12 visuels différents qui habilleront les grandes agglomérations de l’ouest durant 1 semaine, générant plus de 21 millions d’occasions de voir.

Cette campagne est la 1ère phase du plan de communication été 2020. En effet, une seconde vague est prévue de fin août à début octobre 2020 (sur laquelle nous reviendrons ultérieurement). Cette 2nde phase 100% digitale aura pour objectif de stimuler l’arrière-saison « l’été indien » qui, dans le Morbihan, est stratégique pour nos professionnels et nos destinations en terme de chiffres d’affaires et de fréquentation. Axée également séduction et transformation, elle visera à compléter et compenser autant que faire se peut les pertes du printemps et du mois de juin.

Ces deux dispositifs ont été votés à l’unanimité !